Comprendre votre perte d'audition et ses conséquences

Entendre, c'est participer

L'audition et la compréhension constituent le lien vital au monde qui vous entoure. Elles vous permettent de communiquer et d'interagir avec les autres. C'est aussi une source de plaisirs et d'informations. Le sens de l'ouïe est souvent considéré comme acquis, mais son altération progressive peut avoir un impact sur votre capacité à participer activement à la vie.

Une voix peut être très émouvante et transmettre des idées, des émotions et des sentiments. Chaque mot prononcé, composé de sons et de timbres, sources de la compréhension, nous permet d'établir et d'entretenir des relations humaines.

Image
Image

Difficultés dans les lieux bruyants ?

Vous vous reconnaissez dans ces situations?

  • J'entends mais je ne comprends pas, surtout dans des lieux bruyants.
  • Elle ne parle pas assez clair. Elle mange ses mots.
  • Je confonds souvent des mots similaires.
  • Je fais souvent semblant que je comprends.
  • Je ne comprends plus au restaurant, donc je n'y vais plus.

Une perte auditive peut en être la raison

Les pertes auditives affectent vos facultés de compréhension de la parole, surtout dans les milieux bruyants. Elles entraînent en effet une difficulté particulière à entendre les consonnes P, K, F, H et une perte de tous les sons avec T, Sh et S.

Quand les voix deviennent moins claires

Une perte auditive peut s'installer progressivement, sans même que vous vous en aperceviez au début. Certains sons restent audibles, alors que d'autres s'affaiblissent et deviennent difficiles à entendre. La communication devient alors de plus en plus pénible et exige de plus grands efforts.

Ce sont les sons les plus aigus qui sont les plus difficiles à entendre et à comprendre. Les consonnes aiguës de faible intensité, telles que S, F, CH et T jouent un rôle crucial dans notre capacité à comprendre clairement la parole. C'est pourquoi les personnes atteintes de pertes auditives affirment souvent « J'entends, mais je ne comprends pas ». Entendre sans comprendre.

Comprendre votre audiogramme


Image

Ce diagramme illustre à la fois le volume et la fréquence de différents sons du quotidien. Le son devient plus fort du haut vers le bas et plus aigu de la gauche vers la droite. Par exemple, un camion produit un son fort et très grave, qui se situe à gauche et en bas du diagramme. À l'opposé, un chant d'oiseau est très doux et très aigu, donc en haut et à droite. Le diagramme indique aussi le volume et la fréquence caractéristiques de différentes lettres.

La mesure de la capacité auditive permet d'inscrire sur ce diagramme les sons les plus silencieux qu'une personne peut entendre, appelé seuils auditifs. La position de ces seuils auditifs indique le niveau de perte auditive de la personne, comme il est détaillé sur la droite du diagramme. Ainsi, les sons se trouvant au-dessus de votre courbe d'audiogramme, donc plus faibles que le seuil auditif, ne peuvent pas être entendus sans l'aide d'un appareil auditif.

Les signes d'une perte auditive